Qui sommes nous ?

L'association accompagne les femmes touchées par le cancer pour un retour de qualité à l’emploi durable.

Une femme, des convictions, des actions

J’ai créé le Coaching Suspendu en juin 2019, pour répondre à mon besoin de rendre concrète la notion de Solidarité avec mes consœurs de cancer.

A 50 ans, en récidive d’un cancer du sein 7 ans après le premier, j’ai ressenti le besoin de renforcer le sens de mon action dans la cité en y trouvant un plaisir sans cesse renouvelé. L’idée de concilier mon savoir-faire professionnel, mes réseaux, ma capacité à tisser du lien au service de projets collectifs citoyens est venue assez naturellement un soir de mai 2019, sur les bords de la Vltava (lire l’article ci-contre). J’ai choisi de démarrer cette expérience à mon rythme, en optant pour des parti pris subjectifs. Je travaille à développer et tester le modèle de base pour pouvoir l’améliorer de façon continue, le consolider avant de l’étendre.

La forme associative était pour moi une évidence, compte tenu de l’objet :

Cette association philanthropique a pour objet de promouvoir et développer toutes actions visant à favoriser le retour à l’emploi des personnes après une longue maladie, et notamment des femmes atteintes d’un cancer.

Suite de l'extrait des statuts de l'association

L’association Le Coaching Suspendu peut réaliser les activités suivantes :

  • Accompagnement individuel et collectif des personnes en situation de retour à l’emploi ;
  • Sensibilisation et professionnalisation des accompagnants (coach certifiés, formateurs, consultants, professions paramédicales, professionnels du Care) adhérents à l’association aux impacts physiologiques, psychologiques et sociaux de la longue maladie ; ainsi qu’à tout sujet proposé par le conseil d’administration, y compris des actions de supervision.
  • Sensibilisation et accompagnement de structures économiques publiques et privées pour favoriser le retour à l’emploi et le maintien dans l’emploi des personnes touchées par une longue maladie.
  • Actions de promotion des activités de l’association sous toutes formes de communication externe matérielle et immatérielle, dont les bénéfices éventuels seront intégralement consacrés au fonctionnement de l’association.
  • Développement de partenariats avec les services de santé et les Services de Santé au Travail spécialisés pour développer des activités complémentaires visant à développer le bien-être des personnes.
  • Développement de partenariats avec tout type de structures concernées par le retour à l’emploi des personnes actives concernées.
  • Publications liées aux activités de l’association.
Solidarité : l’effet Waou du passage à l’acte !

Solidarité : l’effet Waou du passage à l’acte !

Prague, un soir de mai 2019, j’entame une deuxième bière en terrasse tout en regardant le soleil couchant se refléter dans la Vltava. Je savoure la douceur de l’air, la légère amertume de la bière, je me sens formidablement vivante. La cicatrice sous mon sein droit est encore sensible, je me réjouis d’avoir à nouveau vaincu le crabe, cette grenade dégoupillée insidieuse. Quel sens donner à cette récidive ?

lire plus

Sinon, dans la vie, je suis une femme comblée, copilote d’une tribu recomposée de 5 adolescents, à la tête d’une entreprise de conseil, formation et coaching spécialisée dans le Management de la Diversité et la Santé au travail.

Helen Burzlaff

Quels avantages pour les femmes touchées par un cancer ?

Se préparer au retour à l’emploi, c’est se donner un atout de plus pour lutter contre la maladie.

Si le parcours de soin est particulièrement développé, organisé et balisé, les femmes sont souvent livrées à elle-même à l’issue des soins. Elles se trouvent alors confrontées à leurs doutes, interrogations, fatigue chronique. Beaucoup témoignent d’un besoin de sens, d’une remise en cause personnelle et professionnelle après le cancer. Vivre autrement pour vivre mieux, et pour éviter la récidive. Le fait pour ces femmes d’avoir accès à des coachs sensibilisés aux conséquences physiques et psychologiques du cancer du sein est un atout pour leur permettre de rebondir positivement. L’objectif est de favoriser le retour de qualité à l’emploi.

Le maintien du lien social et du lien au travail adapté sont des facteurs qui agissent positivement dans le chemin vers la guérison. Les professionnels de la santé et de la santé au travail recommandent une reprise d’activité progressive, avec adaptations éventuelles des conditions de travail.

Reprendre le travail après un cancer du sein, pas si facile…

Reprendre le travail après un cancer du sein, pas si facile…

Franchir la porte du bureau, c’est le premier pas vers le retour à une vie normale après une longue maladie. Plusieurs semaines, plusieurs mois se sont écoulés depuis la dernière fois où l’on a effectué cet acte banal : aller travailler. Il s’en est passé des choses, entre ces deux journées. Le choc de l’annonce, le tourbillon des radiologues, oncologues, gynécologues, anesthésistes, chirurgiens.

lire plus

Les actions de l’association

L’association développe tout type d’actions qui visent à favoriser le retour au travail des femmes touchées par le cancer, dans un territoire donné.

Les services pour les femmes :

  • Un accompagnement individuel des femmes par un coaching professionnel sur mesure.
  • La mise en réseau des femmes bénéficiaires de l’association, et le lien avec les réseaux existants (MRCS, Mon Bonnet Rose, Emeraude…).
  • La mise en place à venir d’un groupe de parole et de co-développement, pour partager nos expériences et freins concrets.
  • La création à terme d’un portail web renvoyant vers des professionnels de l’accompagnement et les structures spécialisées du territoire, tous connus et testés par les femmes bénéficiaires de l’association.

Partenariats et passerelles : des acteurs différents et complémentaires

L’association favorise le lien et les passerelles entre :

  • les acteurs de l’accompagnement vers l’emploi : Cap Emploi, Pôle Emploi, GEIQ Emploi et Handicap
  • les services de santé au travail : SSTRN, Pôle Santé Travail du Nord
  • les associations : La ligue contre le cancer du Nord et son projet d’accompagnement à l’emploi des salariées via les soins de support.
  • Les entreprises socialement responsables qui s’impliquent dans le retour et le maintien dans l’emploi : le CREPI des Hauts de France, les entreprises partenaires de l’association.

Sensibiliser et former les pros de l’accompagnement sur le Cancer du sein

L’association, en partenariat avec l’organisme de formation Cf.HB, développe une action de formation et de sensibilisation destinée :

  • Aux coachs qui accompagnement les femmes de l’association.
  • A tous les professionnels des services sociaux, de santé et de santé au travail qui souhaitent se familiariser avec le thème du retour au travail après un cancer du sein.

La sensibilisation intervient sur 4 axes :

  • La maladie : les différents cancers du sein, les traitements et leurs conséquences pour les femmes.
  • Les conséquences psychologiques : l’impact du cancer du sein pour les femmes, pour leur entourage familial.
  • L’impact du cancer du sein sur l’entourage professionnel : idées reçues, stéréotypes, préjugés. Comment se préparer au regard des autres lors du retour au travail ?
  • Les aides pour les femmes : les acteurs à leur disposition, les aides matérielles, financières, les aspects juridiques et administratifs.