Parce que ce sont les adhérents qui en parlent le mieux :

Parce que ce sont les adhérents qui en parlent le mieux :

Que venez-vous chercher au Coaching Suspendu ?

« Lorsque j’ai contacté l’association, je cherchais un lieu d’échanges avec des professionnels pour se projeter dans l’avenir professionnel dans ce tsunami qu’est la maladie. » Audrey

« du soutien » Michèle

« Un accompagnement spécifique, adapté, disposant de compétences dans la maladie, permettant un parallèle avec d autres coachés. Bienveillance . A notre rythme, en fonction de nos besoins. A moindre coût. Aider à relativiser et reprendre confiance en nous. » Caroline

« A la base, je suis venue car je trouvais l’idée d’être coachée pour trouver ce que je voulais vraiment faire dans ma vie vraiment parfaite ! J’ai retrouvé mon premier mail de contact et je t’ai dit : « Et donc je me remets également un peu (beaucoup) en question. J’aimerai que cette expérience soit positive, qu’elle serve à quelque chose, que ce ne soit pas simplement une parenthèse dans ma vie et mon travail puis un boulet que je vais traîner au pied. J’espère que vous pourrez m’aider ou m’aiguiller un peu, » J’avais besoin de transformer ce que je vivais en énergie motrice positive et non destructrice. Et j’ai continué car ça m’a permis de réaliser quelles étaient mes réelles motivations mais aussi de trouver des garde-fous pour la suite et pour ne pas « retomber » dans les travers d’avant la maladie. » Laure

« Mon premier contact avec l’association s’est fait lors d’un entretien téléphonique avec sa Présidente de l’époque Helen Burzlaff. Pour la première fois depuis ma maladie et même pour la première fois de ma vie, je me suis sentie écoutée, vraiment écoutée et comprise. J’ai aussi été rassurée lors de notre échange par le professionnalisme de mon interlocutrice. Je ne cherchais pas à intégrer une association pour personnes malades, je voulais préparer l’après-maladie. J’avais envie de me dire que le cancer ne serait pas un point d’arrêt à tout et que je pouvais me projeter mais j’avais besoin des bonnes personnes pour me guider sur ce chemin. Même si au départ, je suis avant tout venue chercher du courage. Celui de sortir de chez moi, celui de me poser des questions sur mon emploi de l’époque, celui de mon positionnement face à la maladie, celui d’envisager mon avenir, celui de changer mon avenir. Trop de doutes, de mal-être, de peurs. Mon coaching avec Peggy Puls a été à la fois douloureux et bénéfique. J’ai pris conscience de plein de chose, et surtout je me suis autorisée à avoir des doutes,
à me poser des questions pour enfin parvenir à y faire face. Mon fils m’a dit un jour que j’étais à la dérive, comme une étoile errante et que la planète coaching suspendu m’avait remise en orbite. » Michaelle

« Avant tout, un accompagnement à la réalisation de mon projet avec une compréhension et un accueil entier de qui je suis et des limites que j’ai développées suite à la maladie Et aussi, un soutien, des échanges avec d’autres « rescapés » Delphine

« je viens chercher des conseils pour le professionnel, une écoute, des « trucs et astuces » lors de papotages café (bonnes adresses, comment mieux dormir etc)» Stéphanie

Qu’est ce que l’association vous apporte ?

« L’association m’a apporté bien plus : non seulement un cheminement sur mon parcours professionnel à l’aide d’une coach (au top ^^) mais également de très belles rencontres avec d’autres adhérent(e)s / intervenants lors d’ateliers. Un lieu bienveillant où nous pouvons sortir de notre isolement lié aux traitements médicaux, pouvons échanger et se donner des trucs et astuces pour traverser ce moment de notre vie et la liberté de prendre des initiatives pour reprendre confiance en soi. En conclusion, une remise en mouvement et en énergie! » Audrey

« cocoon, ne pas avoir à expliquer la maladie car les personnes en face la connaissance bien et comprennent notre ressenti, empathie, temps de pause, de prise de recul, remettre la place du travail à sa place. » Caroline

« de l’entraide » Michèle

« une communauté. Il y a bien sûr eu toute la partie Coaching qui m’a permis de mieux me cerner. Mais une fois terminé, maintenant il reste la communauté de personnes qui traversent aussi des pathologies mais qui ont des ressentis et expériences tellement différents mais tellement intéressants à écouter. Quand on voit les expériences par exemple de Nicolas ou de Lucie, ou toute la campagne de la Redoute, ça touche tellement, ça fait raisonner qqch et ça donne envie de participer à tout ça. Ecouter, rêver, partager, se sentir comprise, voilà ce que ça m’apporte en ce moment. » Laure

« De l’écoute, du soutien, de la bienveillance et des outils pour faire face. Et également, des rencontres. Voir ces hommes et ces femmes qui se battent ou se sont battues contre la maladie et qui arrivent à changer leur vie pour le meilleur après des séances de coaching, je trouve ça extraordinaire. C’est le courage de chacun.e qui se répand sur les autres adhérents.es. Toutes et tous avec des parcours professionnels et personnels très différents, nous avons en commun ce besoin de donner un sens à notre vie post-cancer. C’est ce que le Coaching Suspendu nous aide à faire. Nous cherchons notre propre voie, mais sommes guidés.es par l’écoute, les conseils de nos coachs qui nous amènent à trouver nos propres ressources mais aussi par nos échanges avec les autres adhérents.es qui rencontrent les mêmes difficultés. J’ai aussi découvert grâce au coaching suspendu à m’écouter et à exprimer mes besoins, mes doutes, mes questions : via des ateliers comme l’Art Thérapie, le yoga, la sophrologie. Les rencontres avec les adhérents.es me permettent d’être à l’écoute des autres mais aussi de rassurer, aider, conseiller. C’est à double sens, chacun apporte aux autres son expérience. Ces échanges sont à la fois rassurants et constructifs. Pour moi, le
cancer est malheureusement toujours d’actualité mais le soutien du Coaching Suspendu me permet de garder le cap. Pas de changement de carrière, pas de remise à niveau ou de ré-orientation. Mais j’ai pu reprendre des activités de bénévolat entre mes périodes de soins. Cela me permet de rester en contact avec le monde extérieur, de ne pas me replier sur moi-même et m’isoler. » Michaëlle

« Pour le moment, surtout un accompagnement au projet, du recul, un autre regard sur ce que je vis, une valorisation de mes potentiels. Beaucoup de bienveillance et d’empathie Je n’ai eu qu’un contact avec d’autres adhérentes. J’y ai trouvé beaucoup de simplicité dans les échanges et de bonne humeur. Cette soirée a été une bouffée d’oxygène ! » Delphine

« L’asso me permet de parler à des femmes qui ont vécu la même chose et qui savent ce que l’on a traversé et ce que l’on traverse. C’est une façon de se dire « Non, je ne suis pas seule », « c’est normal ce que je ressens » et de partager ce qu’on a mis en place pour aller mieux par exemple. » Stéphanie

______________________________________________________________________________________

Madame C. :

Ma rencontre avec l’association est arrivée il y a quelques mois sur les conseils de mon médecin traitant. Cette rencontre, je dois le dire, avec la présidente de l’association, a été magique, comme une bonne étoile sur mon chemin… Opérée d’un cancer du sein en 2016 à l’âge de 53 ans, j’ai repris après 1,5 ans d’arrêt maladie, une activité professionnelle. Cependant, la maladie m’a changée et depuis ma reprise en 2018, je me pose beaucoup de questions sur mes motivations quant à ce travail… J’ai besoin aujourd’hui de donner un sens à ma vie professionnelle pour retrouver du bien-être et de la sérénité. Les séances que j’effectue avec une coach professionnelle de l’association m’apportent avec bienveillance le soutien nécessaire à cette remise en question.

Sabrina :

Je suis entrée dans l’association « coaching suspendu » car j’ai besoin qu’on m’aide à trouver les ressources que j’ai en moi pour me projeter dans un retour à l’emploi dans le cadre d’une reconversion professionnelle. J’attends aussi du coaching, un accompagnement évolutif par étapes, en fonction de mon parcours de réinsertion en prenant en compte ma situation de handicap et mon besoin de reprendre confiance en moi.

Belle et bien pour reprendre le travail après un cancer

Belle et bien pour reprendre le travail après un cancer

De Février à Octobre 2021, La Redoute et Le Coaching Suspendu s’associent pour accompagner 10 Femmes des Hauts de France au travers 6 ateliers, en agissant :

  • Sur leur état d’esprit, par un accompagnement axé sur les fondements de la confiance en soi et de l’estime de soi proposé par les coachs professionnelles de l’association Le Coaching Suspendu ;
  • Sur leur look, par un accompagnement axé sur la recherche de la tenue idéalement adaptée pour se sentir confiante : couleur, style, matière, maquillage, coiffure, parfum, dessous proposé par les stylistes de La Redoute et de ses partenaires spécialisés.

Les ateliers seront filmés et photographiés par les bons soins de La Redoute et de Gregory Hau, avec l’autorisation des participantes, et un film retraçant l’expérience sera monté pour présentation lors d’une manifestation ad’hoc Octobre Rose 2021, point d’orgue du partenariat.

Crédit photo © Gregory HAU

Témoignage de salariées coachées par Helen

Témoignage de salariées coachées par Helen

Grâce à l’implication de leur entreprise, chaque salariée coachée par l’association et séduite par cet esprit solidaire ont permis d’aider une femme « rose ». Merci à elles.

Madame P.

J’ai la chance de faire partie d’une enseigne, qui dans le cadre de mon ascension professionnelle, m’a parlé du coaching suspendu.
Séduite par l’idée de me faire aider tout en permettant d’aider une femme ‘rose’, je n’ai pas hésité à prendre contact avec ma coach.
Et dès le premier entretien, j’ai été touchée par le courage, le dévouement et la détermination d’Helen. Une tendre force de la nature, disponible pour faire évoluer et avancer les autres…
De manière très subtile et en toute humilité, elle est en constante écoute. Avec intelligence, elle a su me décortique et percevoir les faiblesses mais aussi le potentiel qui est en moi. Pour enfin réussir à me faire prendre conscience des comportements à améliorer.
Je me sens accompagnée, sans pour autant avoir l’impression d’être mise sur un chemin bien défini dont elle seule aurait tracé l’itinéraire.
Helen, ne m’apprend pas ni modifie ma conduite, elle m’aide juste à mieux poursuivre ma route sans trébucher et me faire mal. Avec des techniques simples simulant les scénarios possibles dans la vie d’une entreprise (…voir personnelle), ma coach arrive à mettre en évidence le style, le comportement et l’ancrage à adopter pour faire face aux situations parfois compliquées.

Juliette

D’abord intéressée par un coaching professionnel, j’ai ensuite été immédiatement séduite par la proposition de coaching suspendu et cette solidarité offerte aux femmes touchées par le cancer.

Depuis je bénéficie de l’accompagnement bienveillant d’Helen, cela me permet d’apporter des améliorations positives dans ma vie professionnelle. Les mises en œuvre en qui découlent se déroulent avec succès et m’apportent chaque jour plus de confiance. J’aborde mon avenir professionnel avec sérénité.

Merci Helen !

Mme C.

J’ai bénéficié d’un coaching afin d’apprendre à occuper pleinement la place qui m’a été donnée au sein du Comité de Direction de mon entreprise. J’avais un souci personnel de légitimité et de confiance en mes capacités.

Grâce à une écoute bienveillante et une approche pragmatique Helen m’a permis de mieux appréhender des situations spécifiques dans mon rôle de manager et d’assumer ma posture managériale.

Cet accompagnement personnel m’a permis de partir à la découverte de mon fonctionnement interne et personnel dans mon contexte professionnel. C’est une expérience enrichissante et très positive, où l’on est face à soi-même et qui nous transforme, à la fois dans ce que nous sommes mais aussi dans la manière dont nous entrons dans la relation aux autres.

Le fait de savoir que mon coaching permettra d’aider une autre femme qui en a besoin le rend encore plus riche de sens. C’est un bel élan de solidarité auquel je suis heureuse de participer. Être aidé et aider en retour, c’est un geste altruiste différent et bien réel.

Crédit photo © Gregory HAU

Témoignage des entreprises ayant acheté des coachings suspendus

Témoignage des entreprises ayant acheté des coachings suspendus

CGI Finance

Laurent Montécatine, DRH

CGI Finance est engagée dans une politique RSE collaborative et très active, reconnue localement et dans le Groupe Société Générale depuis plusieurs années.

Les initiatives soutenues viennent de différentes sources, et l’idée proposée d’un coaching suspendu nous a été proposée à l’été 2019 par Helen Burzlaff.

Le concept, l’engagement et le professionnalisme que nous connaissions d’Helen ont tout de suite suscité l’envie d’y participer puisque ce projet venait proposer une action dans un domaine en besoin, à savoir l’accompagnement de femmes en retour à l’emploi suite à une longue absence et/ou confrontée à des difficultés personnelles.

Cette idée est apparue alors que nous étions en recherche d’actions concrètes et utiles dans le cadre du renouvellement de notre accord Egalité Professionnelle.

Le tarif appliqué et ses modalités souples ont facilement permis de se lancer dans la démarche en sponsorisant 2 coaching de femmes. L’action peut donc s’inscrire dans un cadre RSE, en interne ou en externe à la société, d’aide aux femmes au regard de la thématique de l’Egalité Professionnelle, ou simplement dans une gestion RH d’une situation individuelle toujours délicate pour des équipes RH.

Groupe HEYTENS

Ludovic Lehérissey, PDG

En tant que dirigeant, je constate que la collaboration avec votre association constitue une triple bonne action : cela favorise l’épanouissement professionnel de la personne coachée, nous profitons de sa plus grande contribution au pilotage de l’entreprise et cela aide une femme dans sa reconstruction.

COFIDIS

Catherine Lesage, Consultante Expérience Client et Facilitatrice RSE

En tant que dirigeant, je constate que la collaboration avec votre association constitue une triple bonne action : cela favorise l’épanouissement professionnel de la personne coachée, nous profitons de sa plus grande contribution au pilotage de l’entreprise et cela aide une femme dans sa reconstruction.

Solidarité : l’effet Waou du passage à l’acte !

Solidarité : l’effet Waou du passage à l’acte !

Prague, un soir de mai 2019, j’entame une deuxième bière en terrasse tout en regardant le soleil couchant se refléter dans la Vltava. Je savoure la douceur de l’air, la légère amertume de la bière, je me sens formidablement vivante. La cicatrice sous mon sein droit est encore sensible, je me réjouis d’avoir à nouveau vaincu le crabe, cette grenade dégoupillée insidieuse.

Quel sens donner à cette récidive ? Et maintenant, que vais-je faire ? Reprendre là où j’en étais avant le diagnostic ? Impossible. Tout arrêter ? Impossible aussi. Au fil de la discussion, l’idée, lumineuse, jaillit. Je vais mettre toute mon expérience au service de mes consoeurs de cancer.

Puisque je sais former et accompagner, puisque je connais par cœur le monde de l’entreprise ; puisque j’ai développé mes connaissances sur le handicap, le maintien dans l’emploi, le vivre ensemble au travail, la santé au travail ; puisque j’aime organiser, mobiliser, rassembler, impulser, alors la route s’éclaire d’un coup d’un seul. L’idée de développer du coaching solidaire dans une forme associative s’impose à moi.

L’été passe, je laisse mon esprit et mon corps au repos, pour recharger mes réserves d’énergie au soleil.

Septembre 2019 : 9 mois après l’annonce de la récidive, mon nouveau bébé vient au monde. En quelques semaines, les évènements s’accélèrent. Plus je parle de l’association, plus je mobilise mes compagnons de route professionnelle et bien plus que cela, plus je prends conscience de ce que signifie le mot SOLIDARITE lorsqu’on passe de l’idée à l’acte.

« L’idée de solidarité a une histoire » affirme la philosophe Marie-Claude Blais*.

L’article 1202 du Code civil de 1804 définit la solidarité comme « un engagement par lequel les personnes s’obligent les unes pour les autres et chacune pour tous ». Il fallait après la révolution de 1789 et l’émergence de l’individualisme, réinventer le lien social. La notion de solidarité revient en force en ce début de 21è siècle, sous de nouvelles formes. Solidarité politique, solidarité interindividuelle, solidarité intergénérationnelle, solidarité internationale… Sans rentrer ici dans ces débats, je retiens pour ma part la dimension d’altruisme et de sympathie (dans le sens étymologique de souffrir avec) à la base de la notion de solidarité, sans tomber dans l’émotionnel ni l’empathie bienveillante très à la mode aujourd’hui.

L’enjeu pour moi est de développer un outil qui construise un pont, un lien entre l’individu et le collectif. Un pont entre le nécessaire développement économique des entreprises et la tout aussi nécessaire garantie d’équité sociale assurée par la collectivité.

Ensemble, les uns pour les autres et chacun pour tous, avançons sur le chemin de la solidarité équilibrée.

En se réunissant pour marcher, ensemble, au service d’une cause qui touche 2 femmes sur 8 aujourd’hui dans notre société_autant dire que nous sommes toutes et tous concernés, directement ou dans notre entourage_ les salariés de Cofidis, de CGI Finance, de l’Expert Comptable et d’autres incarnent la notion de Solidarité.

Et moi, j’en cris de joie lorsque l’on m’annonce que cette marche solidaire permettra de remettre le pied à l’étrier à deux femmes, deux consoeurs de cancer.

C’est ça, l’effet Waou du passage de l’idée de Solidarité à l’acte… Essayez, vous verrez, c’est que du bonheur !

*Blais Marie-Claude, « La solidarité », Le Télémaque, 2008/1 (n° 33), p. 9-24.

 

Crédit photo © Gregory HAU

Soutenez-nous ! Faites un don défiscalisé à 66%

X